(sur un air de Huayno*)

L’orchestration époustouflante
Les murs et les plafonds qui se lamentent
Dansez dansez et disloquez
La nuit qui tremble

Chicha Morada Chicha Morada
Un jour ou j’autre
Qui pourrais-tu tenter ?
Trompettes et trombones tirent la langue

Sourires éberlués
On porte un toast
La vie la mort
Tout se mélange

Que viva El Perú !
Entre les cuivres viennent s’immiscer
Des paroles fort indiscrètes
L’alcool tisse une fièvre d’assoiffés

A la santé du Roi Apu*
« El terremoto » chuchote
Il ne faut pas le ranimer
La Chicha tangue

Les plis de ta jupe
Ne peuvent pas vraiment le satisfaire
Il faut donner et sacrifier
Ta nuit entière

Soubresauts des battements du cœur
Tectoniques langueurs
L’amour vient s’effriter
Et puis et puis des pleurs

Huayno * : Musique et danse du Pérou.
Apu * : Dieu inca de la montagne.
Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *